Département d’aide sociale

Département d’aide sociale d’INEPAS

philosophyPhilosophie

Depuis sa fondation en 1994, INEPAS a considéré important de travailler avec – et non pas pour – les communautés rurales pauvres de Quetzaltenango. En tant qu’institution de service social, notre philosophie est de considérer que notre rôle premier est de motiver, guider et éduquer les communautés en direction de l’autogestion. Les communautés ne reçoivent et ne dépendent pas simplement de notre aide : elles l’utilisent pour développer les aptitudes et les savoirs afin de construire leurs propres décisions de manière à améliorer leur situation.

De cette façon, INEPAS agit comme une source de support social pour des personnes en nécessité plutôt que comme une source d’aide financière qui fournit seulement une aide de court terme. Notre but est d’élargir les ambitions des individus, des familles et des communautés, et de soutenir à terme l’appui que nous donnons pour les générations à venir.

Projets précédents :

Le projet social majeur qu’INEPAS entreprit durant ses premières années (1994-2000) fut l’appui financier et administratif pour la fondation et construction d’une école rurale dans la communauté Maya-K’iche’ de Choquiac, village appartenant à la municipalité de Cantel.

INEPAS travailla aux côtés d’une association française appelée ASEPAS. Conjointement, les deux organisations collectèrent des fonds pour couvrir les différents coûts du projet comme les salaires des enseignants, le matériel d’enseignement, l’achat du terrain, la construction de l’école et le coût des procédures administratives nécessaires pour que l’école soit reconnue officiellement et supportée par l’Etat guatémaltèque. En 1997, INEPAS remit l’ensemble des responsabilités financières du fonctionnement de l’école à l’Etat. Cependant l’école continue à s’autogérer et éduque plus de 800 enfants de la communauté chaque année.

Un documentaire fut produit sur ce projet, en partie financé par l’UNESCO, et fut diffusé dans de nombreux pays comme un exemple d’un projet de développement communautaire réussi.  (Voir le documentaire) 

En 1998, INEPAS reçut la reconnaissance officielle de l’UNESCO et devint une organisation autonome non lucrative reconnue par l’Etat guatémaltèque.

Durant son existence, INEPAS a prouvé avec succès, et malgré la situation socio-économique, politique et éducationnelle actuelle du Guatemala, qu’une petite organisation avec des moyens financiers limités peut faciliter un échelon de développement significatif dans les communautés désavantagées. Nos programmes et projets variés ont eu un impact positif et démontrent des résultats durables.

Participants :

María Antonieta Ixcoteyac Velásquez, travailleuse sociale guatémaltèque, cofondatrice et coordinatrice générale d’INEPAS, est responsable du fonctionnement du Département d’aide sociale. Elle rend compte au Conseil d’administration (« Junta directiva ») composé de professionnels guatémaltèques et dont l’objectif est de conseiller et contrôler le développement de l’institution et de ses projets sociaux.

Le Département d’aide sociale inclut également des professionnels du Guatemala et de l’étranger qui offrent leur temps, soutien et expérience dans le but de développer des programmes de la meilleure façon possible.

Projets courants :

Aujourd’hui, le Département d’aide sociale est composé de trois programmes d’aide sociale, tous conçus pour appuyer activement les communautés pauvres de Quetzaltenango.

Le Programme d’appui éducatif 

Le Programme d’appui social et juridique 

Le Programme d’appui aux garderies